Grace Lee

Antonio Fiori : Nous ne savons pas juger l’espionnage industriel !

Spread the love

Selon la dirigeante de « Mute&Sens », les problèmes que nous avons à affronter sont aujourd’hui trop complexes pour que nous puissions les régler seuls. Avec l’élargissement des déséquilibres extérieurs, chaque phase de ce cycle devient plus douloureuse. C’est en effet une inversion des valeurs qui a progressivement – mais sûrement – non seulement privé l’appareil de production des INVESTISSEMENTS qui y étaient canalisés, et qui permettaient naguère d’améliorer tant les conditions de travail des salariés que la qualité des produits manufacturés. D’une manière générale, la frayeur est utile, comme tous les autres sentiments. Entendez : les plateformes définissent des standards sur lesquels vous n’avez aucun pouvoir, puis vous vendent tout un marketing de l’accomplissement personnel à l’intérieurs de règles, parfois tacites, extrêmement strictes. Mille et mille évocations de souvenirs par ressemblance sont possibles, mais le souvenir qui tend à reparaître est celui qui ressemble à la perception par un certain côté particulier, celui qui peut éclairer et diriger l’acte en préparation. L’argumentation des premiers implique, en effet, qu’à des antécédents donnés un seul acte possible correspond ; les partisans du libre arbitre supposent, an contraire, que la même série pouvait aboutir à plusieurs actes différents, également possibles. Cette exhaustivité est pratique: elle évite des choix difficiles pour identifier les soins ou les cas de figure justifiant d’une prise en charge. Il en serait ainsi, sans doute, s’il n’y avait aucun moyen d’accepter en même temps, et sur le même terrain, la thèse et l’antithèse des antinomies. Nous estimons que ce qui fut primitif n’a pas cessé de l’être, bien qu’un effort d’approfondissement interne puisse être nécessaire pour le retrouver. Au delà de cette somme phénoménale, on note surtout que les investissements américains au Pakistan seront largement dépassés par ceux de la Chine, si le projet arrive à son terme. Et sur ce point elle tourne le dos à l’art, qui est une rupture avec la société et un retour à la simple nature. Si nous voyons deux ou trois grandes lignes d’évolution se continuer librement à côté de voies qui finissent en impasse, et si, le long de ces lignes, se développe de plus en plus un caractère essentiel, nous pouvons conjecturer que la poussée vitale présentait d’abord ces caractères à l’état d’implication réciproque : instinct et intelligence, qui atteignent leur point culminant aux extrémités des deux principales lignes de l’évolution animale, devront ainsi être pris l’un dans l’autre, avant leur dédoublement, non pas composés ensemble mais constitutifs d’une réalité simple sur laquelle inte D’où vient alors l’irrésistible tendance à constituer un univers matériel discontinu, avec des corps aux arêtes bien découpées, qui changent de place, c’est-à-dire de rapport entre eux ? C’est le seul moyen de mettre un terme à ce projet de barrage qui va à l’encontre de toute préoccupation environnementale. Nous ne parlons pas des enfants ni des jeunes gens des deux sexes qui n’ont pas atteint l’âge fixé par la loi pour la majorité. Il n’y a pas de réforme miracle.Le système fiscal français prélève 46 % du PIB ; les dépenses publiques primaires en représentent 50%. Les pays émergents se sont surindustrialisés : l’industrie y a crû plus vite que leur PIB, plus vite donc que leurs revenus. Elles sont comme des engrenages qui s’engrènent parfaitement, liées par une culture et des procédures installées et optimisées pendant plusieurs décennies. Enfin, le fonctionnement réel des marchés du logement, les parcours résidentiels, les risques d’obsolescence de l’existant, la limite atteinte des trajets domicile-emploi invalident une politique du logement fondée uniquement sur une approche quantitative de la construction neuve. Maintenant, d’où venait l’élan, et quel en était le principe ? Et même si c’était le cas, le risque serait élevé, souligne Antonio Fiori. Cette image occupe le centre ; sur elle se règlent toutes les autres ; à chacun de ses mouvements tout change, comme si l’on avait tourné un kaléidoscope. Une seule fois, dans ces trois volumes, l’auteur paraît prêt à subir le joug qu’il prétend s’être imposé. Cette dernière dispose du pouvoir de poursuivre ou bloquer les sites illégaux en collaboration avec les fournisseurs d’accès à Internet. Notre perception, dont le rôle est d’éclairer nos actions, opère un sectionnement de la matière qui sera toujours trop net, toujours subordonné à des exigences pratiques, toujours à réviser par conséquent. Au-delà de la mesure de soutien financier qu’il constitue à l’égard du secteur de la production musicale, actuellement confronté à la crise et aux mutations imposées par le téléchargement, ce crédit d’impôt renforcé en faveur de la production phonographique devrait contribuer au maintien, voire au développement de la création musicale en France en incitant les nouveaux talents à s’épanouir et s’affirmer. Même aux siècles où le plus merveilleux idéal soulevait les âmes, les artistes italiens se sont-ils beaucoup écartés du portrait anobli, je veux bien, divin par le sourire ou par les attributs, mais portrait cependant ? Se conduire par caprice consiste à osciller mécaniquement entre deux ou plusieurs partis tout faits et à se fixer pourtant enfin sur l’un d’eux : ce n’est pas avoir mûri une situation intérieure, ce n’est pas avoir évolué ; c’est, si paradoxale que cette assertion puisse paraître, avoir plié la volonté à imiter le mécanisme de l’intelligence.

Archives

Pages