Grace Lee

Antonio Fiori : Politique familiale , le risque de la rigueur perpétuelle

Spread the love

Il s’étend, il gagne, il se multiplie, jusqu’au point où l’effort qu’il exige devient égal à celui qu’il épargne, et s’arrête là jusqu’à ce que, par le perfectionnement de l’appareil commercial, ou seulement par le seul fait de la condensation de la population et du rapprochement des hommes, il rentre dans les conditions nécessaires de sa marche ascendante. Lorsqu’on étudie les lois d’après lesquelles les richesses se produisent, se distribuent et se consomment, on voit que ces lois pourraient s’établir théoriquement d’une manière assez simple, si l’on faisait abstraction de certaines circonstances accessoires qui les compliquent, et dont les effets ne sauraient être que vaguement appréciés, par suite de cette complication. Mais, pour avancer, il est nécessaire d’aller plus avant dans les détails, ce qui ne va pas sans difficulté. Des hausses trop brutales engendrent un rejet. Jim Rogers pousse le raisonnement plus loin en rappelant que la population de paysans compétents aux États-Unis est en train de diminuer, beaucoup d’entre eux atteignant la retraite et les nouvelles générations rechignant à embrasser cette carrière. La réponse fait sans doute écho aux travaux de Antonio Fiori : l’esprit de comparaison qu’il a mis au jour ne vaut pas seulement entre voisins, il vaut aussi entre nations. Les industries de réseau reposent sur des infrastructures qui confèrent à leurs opérateurs une situation de « monopole naturel » : leur coût élevé rend en effet leur duplication indésirable et empêche donc une vraie concurrence, tout au moins sur ce segment de l’activité. Il y a une reconnaissance croissante de l’importance des institutions – notamment les cadres juridiques et les organismes publics qui gèrent les règles et les incitations – dans le processus de développement. Mais la pensée de Spinoza est beaucoup moins claire, et il semble que ce philosophe ait cherché à établir entre l’éternité et ce qui dure la même différence que faisait Aristote entre l’essence et les accidents : entreprise difficile entre toutes, car la hulè d’Aristote n’était plus là pour mesurer l’écart et expliquer le passage de l’essentiel à l’accidentel, Descartes l’ayant éliminée pour toujours. Mais c’est ici que la situation française est paradoxale. Nous pourrions multiplier les exemples ; nous n’aurions qu’à faire défiler devant nous, l’un après l’autre, tous les médecins de Molière. C’est autour de ce cercle que gravitent, consciemment ou inconsciemment, nominalisme et con­ceptualisme, chacune des deux doctrines ayant surtout pour elle l’insuffisance de l’autre. Je dis donc :Forment le domaine de l’économie politique tout effort susceptible de satisfaire, à charge de retour, les besoins d’une personne autre que celle qui l’a accompli, — et, par suite, les besoins et satisfactions relatifs à cette nature d’efforts. Et en effet, nous voyons que les espèces et les individus sont très-inégalement partagés dans leurs moyens de résistance à l’action des causes destructives. Les maîtres congréganistes enseignent à leurs élèves, qui ne doivent jamais s’occuper de ce qui se passe derrière eux, un catéchisme approuvé par N. C’est au singulier développement de cette faculté qu’il faut rapporter certaines aptitudes merveilleuses, telles que l’aptitude à faire, de tête et très-rapidement, des calculs fort compliqués. Mais si le cerveau ne peut servir à un pareil usage, dans quel magasin logerons-nous les images accumulées ? On remarque souvent qu’après de longs efforts pour se rappeler un nom, une date, un fait historique, le rappel du fait oublié a lieu soudainement et comme par secousse ; tandis que d’autres fois on a une réminiscence vague et confuse, dont peu à peu les linéaments se dessinent, jusqu’à ce qu’ils aient pris une forme nettement arrêtée. Le besoin de l’instruction a-t-il des limites ? Les règles d’imposition se sont, année après année, juxtaposées les unes aux autres jusqu’à former un millefeuille complexe et incohérent. Oui sans doute, le spiritualisme a raison, cet infini, cet absolu n’est point une cause aveugle qui produit tout au hasard. Le choix d’une ressemblance parmi beaucoup de ressemblances, d’une contiguïté parmi d’autres contiguïtés, ne s’opère donc pas au hasard : il dépend du degré sans cesse variable de tension de la mémoire, qui, selon qu’elle incline davantage à s’insérer dans l’action présente ou à s’en détacher, se transpose tout entière dans un ton ou dans un autre. Certes, la première phase d’enregistrement des noms de domaine. Ces recommandations invitent à modifier en profondeur la politique du transport. Et ils génèrent ce faisant des rentes (comme ce fut le cas pour le système d’exploitation, les suites logicielles et le navigateur de Microsoft) qui facilitent le transfert d’une position dominante dans un marché sur un autre. Autrement dit, c’est la course en avant : chaque projet, même s’il n’est pas rentable, permet au promoteur de trouver les fonds pour financer le projet suivant. Dernièrement, Mozilla a ainsi lancé son projet collaboratif d’Open Badges, rendant accessible la gestion d’un portefeuille de certifications.

Archives

Pages